FORMATION DES JEUNES DU METIER DE LA PIERRE DE LA REGION DE LA KARA PAR L’ANPE KARA

Techniques de recherche d’emplois, rédaction de curriculum vitae, lettre de motivation et comment réussir un entretien d’embauche, voilà 4 thèmes sur lesquels 24 jeunes bénéficiaires de la formation aux métiers de la pierre et de l’éco construction de la région de la Kara ont été entretenus. Pour le respect des mesures barrières de lutte contre le corona virus, ils ont été répartis en deux vagues de 12. Cette formation a été organisée les 04 et 06 août 2020 par l’ONG Gestion de l’Environnement et Valorisation des Produits Agropastoraux et Forestiers en abrégé GEVAPAF, coordonnatrice du Projet d’Appui aux Métiers de la Pierre et de l’Eco Construction (PAMPEC) ; projet co financé par Acting For Life et l’Agence Française de Développement. Cette formation a été animée par l’Agence Nationale Pour l’Emploi (ANPE) Kara et avait pour objectif le renforcement de capacité des jeunes dans leur démarche de recherche d’emploi ou de création d’entreprise pour s’auto employer.

Tout a démarré par le mot introductif du Directeur Exécutif de GEVAPAF qui s’est réjoui de la bonne collaboration entre ANPE et GEVAPAF pour accompagner les jeunes dans leur insertion socio professionnelle avant d’exhorter les jeunes à une attention particulière de ce qui leur sera donné comme conseil et outils d’aide à leur insertion. Le Responsable ANPE Kara avant d’aborder le premier thème a remercié l’ONG GEVAPAF qui s’est engagée à accompagner les jeunes après la formation que ceux-ci ont bénéficié grâce à GEVAPAF et ses partenaires et a ensuite présenté les objectifs de l’ANPE et ses domaines d’intervention. Il a enfin mis en confiance les jeunes et les a rassuré la disponibilité de l’ANPE à les accompagner.  

Abordant le premier thème, le Chef d’agence ANPE Kara a amené les jeunes à se connaitre et connaitre leur marché. Etant donné qu’ils sont du domaine du BTP, leur renforcement porte sur les techniques de recherche de marchés. Ils ont été amené à réfléchir autrement c’est-à-dire au lieu de chercher à être embauché, ils devraient plutôt chercher à entreprendre car c’est là où ils pourront être mieux payé ; à ce titre, des pistes de réflexion ont étés présentées aux jeunes pour les amener à saisir les opportunités disponibles dans leur filière afin qu’ils puissent s’épanouir.

Après cette étape, s’ils désir être employés par des structures existantes, il leur faut alors savoir rédiger des lettres de motivation, le curriculum vitae et enfin réussir un entretien d’embauche. Ils ont ainsi suivi avec intérêt et posé des questions pour mieux comprendre comment réussir chacun de ces éléments. Dorénavant, ils ont les esprits bien éclairés et chacun devra choisir l’option qui lui semble meilleure pour s’insérer dans la vie socio professionnelle.